Le blog

L’organisation autour du projet

La réussite du projet suppose la mise en place d’une organisation spécifique pour favoriser sa réalisation.
En fonction de la complexité du projet, du nombre d’acteurs et de parties prenantes, certaines organisations seront à préférer à d’autres. Mais attention, il n’y a pas de schéma idéal.

  • L’organisation avec un facilitateur
    L’avantage de cette structure est qu’elle ne vient en rien modifier l’organisation déjà en place dans l’entreprise, ce qui la rend assez facile à mettre en œuvre.
    Son principe est assez simple. L’équipe projet est transversale. Un facilitateur est choisit parmi les intervenants mais de dernier n’aura aucune autorité sur l’ensemble des acteurs. Sa hiérarchie restera celle propre à son métier.
    Le rôle du facilitateur va être de fédérer l’ensemble des intervenants en favorisant les échanges et en proposant des solutions. Ce facilitateur doit posséder un fort relationnel et un sens aigu de la diplomatie.
    Ce type de structure est idéal pour de petits projets, particulièrement sur des projets internes à l’entreprise.
    La facilité de mise en œuvre de cette structure n’empêche en rien quelques lourdeurs dans les échanges d’information. En fonction de la qualité du facilitateur, une telle organisation peut démobiliser les intervenants et causer des retards importants sur le projet.

    Organisation du projet avec un facilitateur
  • L’organisation avec un coordinateur
    L’organisation avec un coordinateur diffère légèrement dans le schéma de la structure avec facilitateur puisque le coordinateur est indépendant des directions métiers. C’est un acteur « projet » et non « métier ».
    Dans la pratique, cela donne un rôle plus fonctionnel au coordinateur, sans pour autant lui conférer une autorité hiérarchique.
    Son indépendance lui procure une légitimité projet contrairement au facilitateur, néanmoins il est plus exposé aux conflits avec les différentes directions « métier » de l’entreprise.
    Ce type de structure ne convient pas aux projets de grande ampleur.

    Organisation du projet avec un coordinateur
  • L’organisation matricielle
    L’organisation matricielle est une structure dans laquelle les personnes ayant des compétences similaires sont regroupées pour une meilleure allocation projet. Ainsi, cette structure croisée responsabilise à la fois les directions métiers et la direction de projet.Le directeur de projet désigne, planifie, organise, contrôle son équipe projet. Il a une autorité hiérarchique sur l’ensemble des intervenants du projet. A chaque nœud, il trouvera un chef de projet qui travaillera directement sous son autorité.
    Ce type d’organisation est très souvent utilisé sur les grands projets, où un ensemble de sous-projets sera à piloter. On trouve également ce type d’organisation dans les entreprises qui travaillent sur plusieurs projets en même temps : développement de gammes de produits, industrie automobile, industrie pharmaceutique, etc.

    Organisation matricielle, préférée des grands projets d’infrastructures
  • L’organisation « commando »
    La structure « commando », peu fréquente, va venir rompre la hiérarchie verticale que nous avons dans un structure matricielle, pour ne garder que la hiérarchie transverse ou projet.
    Le directeur de projet aura donc la responsabilité d’une équipe complètement autonome. Ce type d’organisation est utilisé parfois de manière ponctuelle quand la variable « inconnue » est fortement présente.
    Cette force opérationnelle (« task force »), organisation temporaire née de la marine Américaine, se prête particulièrement bien aux projets issus d’une problématique soudaine, dont l’importance, le niveau de complexité et le degré d’urgence nécessite la mobilisation d’une équipe d’experts.