Tilos Planification linéaire

Tilos en détail

TILOS est un logiciel de planification espace-temps, idéal pour la gestion des projets de construction d’infrastructures linéaires. Il peut être utilisé dans différents secteurs de la construction, comme les routes et autoroutes, les réseaux ferrés, les pipelines et canalisations, les tunnels, les buildings, mais aussi en ingénierie fluviale.

Tilos est facile à prendre en main et a su convaincre 9 des 10 plus importantes entreprises de construction au monde.

La méthode de planification linéaire (LSM, Linear Scheduling Method)

TILOS a été développé pour améliorer la visualisation des tâches répétitives lors de la planification et de la gestion des grands projets. Le diagramme temps-distance est adapté à tous les projets de routes, voies ferrées, tunnels, pipelines et de ponts.

Le principal avantage de Tilos est sa capacité à présenter sur un même planning des informations temporelles et géographiques. Le diagramme de Gantt est plus analytique, mais ne permet pas de fournir une liaison visuelle entre le planning du projet et le projet lui-même.

Chaque pays utilise des appellations différentes pour ce type de planning :

  • Planning chemin de fer
  • Planification linéaire
  • Diagramme Espace-Temps ou Temps-Distance
  • Linear Scheduling Method (LSM)
  • Time Distance Diagram
  • Time Location Diagram
  • Time Chainage
  • French Diagram
  • March Chart

En raison du manque de logiciels performants, de nombreux plannings ont été dessinés par le passé avec des logiciels comme Excel ou AUTOCAD. Un des grandes difficultés de ces plannings était leurs mises à jour. En effet, comme ce n’était que du dessin, tout changement d’ordonnancement rendait la tâche extrêmement pénible. Tilos, ce n’est pas seulement du dessin, c’est un véritable outil de planification :

  • Gestion du chemin critique et des marges
  • Gestion intégrale des sous-projets
  • Contrôle des quantités de travail, des rendements, des ressources et des coûts
  • Suivi de l’avancement

En quoi TILOS est plus adapté que les outils Gantt pour planifier et suivre les projets linéaires ?

Les systèmes de planification traditionnels affichent le planning sur des diagrammes à barres ou des diagrammes réseaux (PERT). Les projets linéaires présentent des défis uniques puisque les équipes sont mobiles, les travaux étant situés tout au long du chantier. La dimension géographique est donc essentielle.

Aucun des schémas traditionnels n’est en mesure de préciser graphiquement, en simultané, l’endroit où les travaux sont réalisés (axe de distance) et le moment où ils sont exécutés (axe du temps).

Les plannings Temps-Distance permettent de communiquer les détails du projet sur une seule et même planche.

tilos_chart1_02

Comment lire un planning « chemin de fer » ?

Les plannings chemin de fer transmettent plus d’informations que les plannings traditionnels en raison de la conjugaison entre les données temporelles et géographiques. La compréhension du plan de construction en est simplifiée, plus rapide et plus profonde.

  • L’axe distance est souvent représenté à l’horizontale et le temps à la verticale (même si cela peut être inversé). Ainsi, la pente de chaque de tâche indique la vitesse ou le taux de productivité de l’équipe qui l’exécute sur le terrain.
  • La superposition de certaines tâches peut supposer des incohérences planning ou des défauts de conception.
  • Les tâches non-linéaires sont représentées par des rectangles (exemples : ouvrages d’art, ouvrages hydrauliques, etc.)
  • Les zones restreintes ne permettent pas la planification des tâches, sur une plage temps-distance donnée. Cela peut être pour des blocages fonciers ou environnementaux par exemple.

tilos_chart2_01

Comment concevoir un synoptique clair et précis ?

Toutes les données qui vont vous permettre d’habiller votre synoptique vont pouvoir être intégrées à TILOS. Un profil en long, présentant l’altitude du terrain naturel (Ztn) et l’altitude du projet (Zp), une règle avec tous croisements rencontrés, un histogramme avec les cubatures de déblai et de remblai, etc.

TILOS peut importer ce genre de données facilement afin d’améliorer votre rendu et vous éviter de saisir manuellement cette densité d’information.

  • Les symboles et les images peuvent être importés et placés le long de l’axe de distance pour décrire les travaux qui doivent être effectués.
  • Les échelles et les trames permettent de mettre en évidence les points de station importants.
  • Les profils de vitesse précisent les taux de productivité dans les différentes sections du projet tels que : pentes, zones humides, zones rocheuses, etc.
  • Les graphiques en fonction de la distance pour afficher les profils en long, les cubatures, etc.

tilos_chart3_01

Comment tenir son planning TILOS à jour ?

Dans la plupart des systèmes de planification, l’avancement est défini par un pourcentage d’avancement à une date de rapport (actual date), pourcentage souvent estimé. TILOS peut, quant à lui, préciser exactement ce qui a été réalisé en fonction des données du site et, montrer les zones non achevées.

  • L’avancement peut être enregistré selon trois méthodes : le pourcentage, le travail et la distance. Dans tous les cas, l’information sur l’endroit où a été réalisé l’avancement est requise.
  • Le reste à faire peut être réajusté pour rejoindre la date finale initiale
  • La référence montre la différence entre le planning et l’exécution, et met en évidence les écarts.
  • Les données d’avancement peuvent être importées depuis un rapport journalier (depuis un fichier excel).

tilos_chart4_01

Le blog