Le blog

Qui pour le Canal SNE ? Bouygues ou Vinci ?

Le Canal SNE (Seine-Nord Europe) visant à relier la ville du Havre au Benelux par voies navigables fait résolument partie des 30 projets prioritaires du futur réseau transeuropéen de transport.

Extrait du site developpement-durable.gouv.fr :

Ce projet prévoit la réalisation d’un canal à grand gabarit, long de 106 km, entre l’Oise (Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Cambrai). Il intègre la réalisation de 4 plates-formes trimodales qui permettront le développement d’activités logistiques et industrielles en synergie avec le canal. Son coût est estimé à 4,3 milliards d’euros courants (aménagement des plates-formes inclus) et sa réalisation dans le cadre d’un contrat de partenariat est prévue par la loi du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du grenelle de l’environnement.

Porté par les Voies Navigables de France (VNF) depuis les années 80, ce projet hors norme devrait aboutir d’ici fin 2017. Reste à savoir qui sera retenu pour le financement, la conception, la construction et l’exploitation-maintenance du maillon français du canal. Vous l’aurez compris, il s’agit une nouvelle fois d’un Partenariat Public Privé (PPP) pour lequel s’opposent deux groupements : Vinci/Eiffage et Bouygues/Sanef.

La réponse est attendue d’ici fin d’année 2012 puisqu’en ce moment même les deux candidats sont en négociation et revoient leurs copies.

Toujours est-il que quelques premiers travaux préparatoires ont déjà commencé, comme les fouilles archéologiques qui ont débuté fin septembre 2008 par un sondage diagnostic. Les travaux de construction du canal ne pourront débuter qu’après des fouilles sur l’ensemble de la trace. Un tel projet constitue le plus important chantier de fouille de France sur 106 km de long. Cela représente 2 450 hectares à explorer (fouilles opérées par l’INRAP).

Le Canal Seine-Nord Europe en chiffres :

Coût : 4,2 milliards d’euros.
Financement privé : 2,1 milliards d’euros.
État : 900 millions d’euros.
Collectivités : 900 millions d’euros.
Union européenne : 333 millions d’euros.

Trace :
Emprise : 29 000 hectares
Longueur : 106 km (34 km dans l’Oise, 46 km dans la Somme et 26 km dans le Pas-de-Calais et le Nord)
Largeur : 54 mètres (emprise totale comprise entre 100 et 150 m)
Profondeur : 4,5 mètres

Ouvrages :
7 écluses, 3 ponts canaux, 59 ponts routiers et ferroviaires
4 plateformes multimodales
5 quais céraliers
2 quais de transbordement
5 équipements de plaisance
2 bassins réservoirs d’eau

Terrassement :
Le volume des déblais est de 55 millions de  m3.
Celui des remblais est de 25 millions de m3.


A découvrir :

Site Officiel Seine-Nord Europe


Prochaines étapes :

Attribution du marché : d’ici fin 2012
Début des travaux : fin 2012 – début 2013
Mise en service : pas avant 2017, puisque les travaux de construction du canal sont estimés devraient durer 5 années.

Affaire à suivre…. en attendant bonne chance aux deux candidats !