Le blog

Suivre approvisionnements et stocks sous TILOS

Dans le présent exemple, nous allons détourner la fonction « mouvement des terres ». En effet, l’idée est de l’utiliser pour de l’approvisionnement en Ballast. L’objectif est de montrer qu’avec TILOS le planificateur ne se trouve jamais limité par l’outil.

  • Création des zones de stockage : La mise en œuvre du ballast est généralement plus rapide que son approvisionnement, d’où la nécessité de créer des zones de stockage. Dans notre exemple, nous en considérerons 3.

Types-de-masse-sous-TILOS

  • Découpage des zones à ballaster : Dans le mouvement des terres, on détermine trois zones de destination des quantités présentes dans les stock. On obtient le découpage suivant :

Zones-a-ballaster-sous-TILOS

  • Création des mouvements : Pour une meilleure compréhension du synoptique, on distribue les quantités depuis les stocks vers les zones à ballaster en utilisant la fonction du mouvement des terres.

Approvisionnement-ballast-sous-TILOS

  • Création des activités de mise en stock : Côté planning, on ajoute 3 activités  au niveau de chaque stock de façon à intégrer l’approvisionnement de ces stock.
    On utilise le moteur de calcul de TILOS pour déterminer la durée de la tâche en fonction d’un rendement d’approvisionnement et d’une quantité à délivrer.

Stockage-des-matériaux-sous-TILOS

 

Stockage-des-matériaux-sous-TILOS-mode-de-calcul

  • Création des activités de mise en œuvre : Les activités de mise en œuvre peuvent se créer grâce à la fonction du mouvement des terres, puisqu’il s’agit d’une « reprise de stock » (équivalent d’un déblai) et d’une mise en œuvre (équivalent d’un remblai). On obtient le résultat suivant :

Planning-Ballast-TILOS2

  • Mise en évidence de l’état des stocks : Il ne reste plus qu’à vérifier si notre planning tient la route par l’usage d’histogrammes de suivi des stocks. Pour cela, nous créons deux catégories : Depuis le Stock et vers le Stock. Nos 3 activités de mise des matériaux en stock possèdent la catégorie « Vers le stock ». Les activités de « Mise en œuvre » ont quant à elles la catégorie « Depuis le stock ». Ces attributs nous permettent de filtrer les quantités qui nous intéressent et en faire la différence pour connaître l’état du stock. A chaque instant T, nous avons la formule suivant qui s’applique : Etat du StockA = Somme Cumulée des quantités « vers le stockA » – Somme Cumulée des quantités « Depuis le stockA ».
     Le résultat est le suivant :

Etat-des-stocks-TILOS2

Cet histogramme illustre que le stock n°2 devient négatif. Il faudra donc probablement l’alimenter plus tôt.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter.